mardi 29 décembre 2015

Tirage Utile n°4 : Le "Tirage de Ganesh"

Voici un tirage qui traite des blocages persistants dans nos vies et nous donne les clés pour les pulvériser, à l’instar de Ganesh le Dieu éléphant qui brise les obstacles (ou qui les place, selon les situations !). Je vous parlais dans l’épisode 3 des problèmes. Ici, nous traitons davantage de blocages profonds (de super-problèmes en gros !). Il nous fallait donc bien un Dieu qui dépote pour prendre ce genre de choses à bras le corps…

Carte extraite de l'oracle "Gods & Titans"


Voici la disposition des cartes pour ce tirage à 5 lames :



Position 1 : Le blocage en puissance
Cette carte vous montre le vrai blocage qui vous empêche d’avancer. Vous verrez donc ici les causes profondes de ce qui vous bloque et non pas les symptômes les plus évidents. Il peut s’agir d’événements passés, de conditionnements psychologiques ou de leçons pas encore intégrées. Le blocage en puissance vous annonce avec clarté et zéro complaisance ce qui cloche dans votre vie, ce qui vous empêche d’avancer sur votre chemin.

Position 2 : L’éléphant dans la pièce
Cette carte met en lumière ce que vous refusez de voir en face ! Il y a un éléphant dans la pièce et pourtant, vous vous évertuez à détourner la tête pour ne pas le voir. C’est la carte qui vous met le nez dans le caca, vous forçant à reconnaître pourquoi vous refusez de régler votre problème dès aujourd’hui. Souvent un blocage profond, une peur non maîtrisée ou un manque de lucidité peuvent nous rendre encore plus aveugles face à l’éléphant qui est dans la pièce !

Position 3 : La souris dans les murs
Après avoir évoqué l’évidence à laquelle nous restions sciemment aveugles, le tirage porte notre attention sur un élément dont nous n’avons pas forcément connaissance, la souris dans les murs. C’est ce que nous ne savons pas sur notre blocage et qui pourrait ouvrir notre perspective afin de mieux vivre le processus de guérison. Un élément nouveau est donc évoqué avec cette carte et il est sensé nous apporter une plus grande prise sur les évènements. Et oui, la connaissance, c’est le pouvoir !

Position 4 : La pulvérisation par Ganesh
C’est là que l’on s’inspire de la grande spécialité du Dieu Eléphant et que l’on vous donne LA solution pour vous débloquer. On ne vous donne pas un simple « conseil » tiédasse. Non, non. On vous donne l’arme rutilante qui bousillera pour de bon votre blocage ! C’est toute la puissance de cette carte qu’il faudra accepter d’incarner pour ne plus rester à faire du sur place. Mais attention, une carte si puissante n’est pas forcément « facile » à aborder et encore moins à appliquer.

Position 5 : La perspective la plus probable si vous parvenez à maîtriser la carte 4
Cette carte vous montre à quoi ressemblera votre vie dans la perspective où vous appliqueriez les solutions de ce tirage au mieux de vos capacités. On ne vous parle donc pas d’un monde hypothétique où vous seriez parfait et où tout rentrerait dans l’ordre comme par magie. C’est plutôt une perspective réaliste mais cependant optimiste de votre chemin futur. C’est une carte d’espoir car elle vous montre de quoi vous êtes capable quand vous vous en donnez les moyens ! Et ça, ça motive !

Cartomancez bien et que Ganesh soit avec vous !




lundi 21 décembre 2015

Message à tous ceux qui sont "Différents"

Voici un mot d’Amour à tous ceux qui sont « différents ». Que veut dire « différent » d’ailleurs ? La norme est une notion assez galvaudée et qui n’a jamais eu de contours nets. Cependant, le sentiment d’être sans cesse à contre-courant est un indicateur assez criant du fait d’être différent. Se sentir différent est ce qui met le doigt sur la différence en question.

La différence peut revêtir de nombreux habits. On peut être différent physiquement ou intérieurement. Peu importe. Certains vont choquer au premier regard par leur exubérante expression vestimentaire quand d’autres vont rebuter les troupeaux par le simple fait d’ouvrir la bouche et d’exprimer quelque chose d’inédit (ou garder le silence et déclencher la désapprobation la plus véhémente qui soit ! De longs silences en disent tellement long…). Bref, si vous êtes différent, vous le savez. Parce que vous vous sentez différent. En décalage. Un Fou relatif parmi les fous à lier. Nageant difficilement contre le courant de la conformité bienheureuse et anesthésiée. Épuisant, n’est-ce pas ? Mais finalement, continuer de nager contre ce courant grotesque se révèle être le choix salvateur, bien que péniblement courageux, nous garantissant de ne pas mourir à nous-mêmes.

Il est bien difficile d’être différent quand les autres vous assassinent continuellement de leur culpabilisant regard standardisé. « Pourquoi ne fais-tu pas comme tout le monde ? ». Mais même si « Tout le monde »  est le dernier des cons, peu importe car « Tout le monde » a pignon sur rue. « Tout le monde » est représenté dans les médias et la politique. « Tout le monde » est le parfait petit producteur et consommateur, élevant des armées de petits « Tout le monde » prêts à reprendre le flambeau de l’achat compulsif et de la course au statut.

« Tout le monde » adorera monopoliser la conversation autour de son travail (qu’il déteste mais dont il ne peut s’empêcher de parler sans cesse car c’est ce qui, selon lui, résume toute sa valeur), bifurquant vite sur la question de l’argent et des angoisses sur le pouvoir d’achat. « Tout le monde » voudra systématiquement savoir votre métier et celui de votre conjoint avant d’intensifier tout contact avec vous car il faut absolument savoir combien vous valez. « Tout le monde » passera sa semaine au travail (à se plaindre du dit travail et à glander grassement tout en s’efforçant de peaufiner l’art d’avoir l’air de travailler dur). « Tout le monde » passera son vendredi soir à parler de son travail, gonflant sa véritable contribution afin d’épater son auditoire, et son week-end à dépenser sa pitance compulsivement pour avoir l’impression d’exister, considérant un dimanche chez ikéa comme le summum du hype lors du rapport autour de la machine à café le lundi matin. Si vous dites à « tout le monde » avoir passé le week-end à vous délecter du charme d’un bon livre, il va tenter de vous exorciser ! Sans rire…

Bon, entre nous, n’est-ce pas complètement insupportable d’être continuellement jugé, rabroué, désapprouvé et regardé de haut par ce très cher « tout le monde » ? Celui-là même qui vous assomme de son opinion révoltante à tout bout de champs et ose vous imposer le silence quand vous osez en placer une qui ne cadre pas avec sa petite vision étriquée du monde. Celui qui vous croit « gentil » et « silencieux » ou encore « timide » parce que vous ne souhaitez pas plus que cela vous engager avec lui dans une conversation aussi futile qu’insipide et qui ne comprendra pas que tous les démons de l’enfer s’abattent sur lui quand il ira trop loin et vous marchera sur les pieds une fois de trop.  

Si vous vous sentez différents, il y a de grandes chances pour que vous ayez été oubliés dans une marée de « tout le monde » bien-pensante. Chers Amis Différents, vous n’êtes pas seuls.

Nous sommes là, quelque part, désespérant nous aussi lors des dîners où « tout le monde » ne parle que du boulot qu’il exècre pour se donner de l’importance. Nous sommes là, le nez plongé avec ravissement dans un bouquin. Nous sommes là, à chercher un sens à ce qui n’en a peut-être pas. Nous sommes là à penser à notre tribu silencieuse et anonyme. Nous sommes là à emmagasiner l’absurdité du quotidien pour pouvoir un jour laisser éclater notre différence avec panache. Nous sommes là, cheminant où les autres ne nous suivent pas, là où personne ne nous prête une oreille attentive. Nous sommes là, ressentant la puissance de la solitude comme une merveilleuse malédiction. Nous sommes là, nous cassant la gueule et réussissant seuls, essayant toujours. Nous sommes là, connaissant bien le goût d’une jeunesse de souffrance et la volupté d’une éclosion spirituelle. Nous sommes là vivant la même chose que vous et des milliers de choses différentes aussi, vous envoyant de l’amour, de la compassion, de la sympathie et de la solidarité. Nous sommes là.

Je suis là.



Photo de Chaerul Umam




lundi 14 décembre 2015

Tirage Utile n°3 : Le "Cœur du Problème"

Voici un tirage qui met en lumière ce qui pose problème dans votre situation actuelle le but est ici de regarder avec lucidité ce qui nous bloque, pourquoi et comment dépasser ce moment difficile. Prêts à tordre le cou à ces gros méchants problèmes ?

Voici la disposition des cartes pour ce tirage à 7 lames :



Position 1 : Le Cœur du Problème
Cette carte vous révèle avec précision quel est le cœur du problème. Parfois, le problème auquel nous sommes confrontés n’est qu’un souci de façade et le véritable cœur du problème est plus profond. Vous saurez à quoi vous atteler avec cette carte !

Position 2 : Les causes passées du problème en question
Cette carte met en lumière les enchaînements d'événements qui vous ont conduits là où vous vous trouvez. C’est une carte d’analyse poussée qui remonte aux origines du mal.

Position 3 : Comment aborder le présent au mieux
Cette carte apporte une dimension de conseil pour gérer la situation problématique de la façon la plus guérisseuse et responsable possible. Elle ne résoudra pas tout mais vous donnera les axes d’action afin que vous mettiez les bonnes choses en place petit à petit, au quotidien.

Position 4 : Le prochain défi
Ici, on vous révèle le prochain défi qui se placera sur votre route en suivant le conseil de la carte 3. Ce tirage prend en considération le fait que rien ne soit facile et que chaque problème demande un sérieux travail de fond. En plaçant cette carte, vous faites le choix responsable de vous préparer au prochain défi plutôt que de demander une résolution future utopique. Toute résolution commence par votre volonté d’avancer ;)

Position 5 : L’élément qui vous bloque le plus pour avancer
Cette carte explique ce qui vous empêche le plus de mettre en pratique des leviers positifs pour régler votre problème. C’est la carte « troll » du tirage. C’est l’emmerdeuse par excellence ! Elle représente un micro grain de sable par rapport au cœur du problème et pourtant, elle vous empoisonne la vie ! En l’identifiant, vous déclarez son arrêt de mort, mouhahaha… (Rire diabolique)

Position 6 : L’aspect personnel sur lequel travailler pour avancer
Cette carte est centrée sur vous, votre intériorité et l’état d’esprit de winner qui vous aidera à abattre ce gros vilain problème. Quand la carte 3 vous encourage à l’action au jour le jour, la carte 6 vous coach sur l’état d’esprit à adopter pour ne pas baisser les bras en route.

Position 7 : La direction que vous pourrez prendre en suivant les conseils du tirage
C’est la carte de la perspective la plus probable. Encore faut-il se bouger le popotin et prendre son problème à bras le corps en suivant les conseils prodigués dans ce tirage. Tout ne dépend que de vous !

Bons tirages ! Et rappelez-vous qu’il n’y a pas vraiment de problèmes mais que des solutions !




mardi 8 décembre 2015

Les Bonnes Adresses d’Iria : Brésilophile

J’inaugure une série d’articles sur mes bonnes adresses  afin de partager avec vous coups de cœur et mines d’or qui enrichiront, je l’espère, votre cheminement de développement personnel et spirituel. Je ne garderai dans cette série que le fin du fin, les endroits qui m’ont particulièrement charmée et que je vous recommande les yeux fermés !

Première escale parisienne : la boutique de pierres et minéraux Brésilophile. Nichée au fond d’une galerie commerçante sur les grands boulevards, cette boutique est un vrai bonheur pour les amateurs de pierres. 




Les plus de cette adresse :

L’accueil est à la fois discret, chaleureux et expert. Ce sont des passionnés qui parlent de leur domaine avec l’envie de partager sur les pierres, n’hésitant pas à vous glisser quelques bons plans au passage (comme les expositions et salons à venir en matière de minéraux !). On vous note aussi le nom des pierres pour ne pas les oublier au moment de vous les emballer. Petite attention sympa et pratique! On sent que l’équipe confère une véritable âme à ce lieu et que la clientèle est vraiment faite d’habitués. Même les gens de province ou de l’étranger font une halte par la boutique. De quoi avoir envie de revenir flâner régulièrement chez Brésilophile.

Le cadre est superbe. La boutique profite du charme du passage Jouffroy et met en scène ses produits dans de magnifiques vitrines. C’est une boutique où l’on se sent bien et où l’on a envie de prendre son temps. Je n’hésite pas à mettre une plombe pour me choisir les pierres qui « chantent » à mon oreille.



Les pierres ! Evidemment ! La variété des trésors que vous pourrez dénicher est grande. Il y en a pour toutes les envies et toutes les bourses. Vous trouverez les éternelles pierres roulées à prix tout doux mais aussi des pierres brutes et géodes de toutes les tailles, des figurines, coquillages, pendules, runes, bijoux (créés maison !), sachets de pierres pour créer soi-même ses bijoux,… On aura envie de revenir souvent pour soi ou pour faire des cadeaux. A l’approche des fêtes, je pense y retourner bientôt !



J’utilise personnellement les pierres pour leurs vertus en lithothérapie, en méditation, en aide à la divination et bien sûr, pour leurs propriétés magiques. Lors de ma dernière visite, j’ai craqué pour une petite tourmaline noire qui est, depuis, devenue ma grande amie, m’aidant à m’ancrer, méditer et améliorant mon sommeil ! Et cette petite tourmaline n’a dû me coûter qu’un ou deux euros. Preuve que l’on peut se faire plaisir sans se ruiner.


Pour retrouver cette bonne adresse :

Brésilophile
40, Passage JOUFFROY – 75009 PARIS
Au fond du passage, près de l'hôtel Chopin
Métro: Richelieu-Drouot (lignes 8 et 9) ou Grands Boulevards (lignes 8 et 9)

Ouvert du Lundi au Samedi de 10H30 à 19h00
Et tous les dimanches de décembre de 14h00 à 18h00

Tél: 01.48.00.94.87

Site internet : http://www.bresilophile.com

Crédit Photos de cet article: Brésilophile

Bonne visite!




mercredi 2 décembre 2015

Taroculte 17: L’Etoile, Croire au Merveilleux

Après la panique générale déclenchée par la Tour, nous arrivons enfin dans la lumière apaisante de l’Etoile. Cette lame nous rappelle qu’après la pluie, le beau temps revient. Si l’on garde espoir, le positif nous reviendra au centuple. C’est une lame qui rappelle énormément la Loi de l’Attraction quand celle-ci est correctement utilisée : comme outil d’élévation de conscience et de vibration au lieu de décourager et faire culpabiliser. Je vois également un parallèle évident avec la Tempérance. L’Etoile me semble être la version humanisée de l’Ange de la Tempérance, la confirmation que, même si la perfection n’est pas de ce monde, nous pouvons nous en approcher en étant des êtres conscients et positifs pour notre environnement.


L’Etoile Traditionnelle


Dans le Tarot Noir (de Justine Ternel), les Etoiles sont honorée par une douce jeune femme. Nue et authentique, cette dernière évoque la pureté et la guérison. Elle pourrait être une guérisseuse effectuant un rituel sous le ciel étoilé. Elle est connectée à l’univers, aux éléments, tout comme la Tempérance. Elle est parfaitement ancrée, le genou au sol, en signe de révérence. Elle est connectée à l’eau et à ses mystères, versant le contenu de ses cruches à la fois sur la terre, pour la fertiliser, et dans la rivière pour rendre grâce à la source (la source divine !). Elle est consciente de l’élément air, la brise caressant sa peau nue. Le feu est contenu dans les Etoiles auxquelles elle rend hommage et qui la guident. Tout en elle resplendit de santé, de douceur, de don de soi. Elle est la fertilité incarnée. Le croissant de lune sur son front et son ventre rebondi rappellent les mystères féminins et la notion de cycles. L’action de cette belle guérisseuse est fertilisante. Le paysage est vert et la végétation y pousse vigoureusement. Elle est une représentation humaine du signe du Verseau, l’idéaliste signe d’air, agissant dans le monde dans le don le plus total (à la différence du Chariot qui agissait pour la reconnaissance). Dans cette notion de don et d’humanisme, elle pourrait être une écologiste respectueuse de toute vie. L’oiseau messager qui vole en arrière-plan est celui qui amène les bonnes nouvelles. Ainsi, cette carte est celle de la lumière au bout du tunnel, des souhaits et des heureux événements.


L’Etoile Mythique


Dans le Tarot des Magiciens (de Corrine Kenner), la jeune femme qui incarne l’Etoile est une personnification de Déesses Égyptiennes. Cet hommage pourrait être rendu à Nout, Déesse céleste, épouse de Geb, la Terre. Hathor, la Vache Sacrée et nourricière, est également une Déesse de la Voie Lactée. Enfin, Isis pourrait être mise à l’honneur en tant qu’avatar de l’étoile Sothis. Ces trois Déesses rappellent l’archétype de la mère, de la femme guérisseuse. L’aspect mythique et astrologique est mis en majesté dans cette carte. On ressent la notion d’infiniment grand, de cosmos, de divin. Tout ce qui nous permet d’observer le ciel fait écho à notre besoin de comprendre le sens de la vie et nous rattache indéniablement à la fois à l’inconscient collectif et la conscience universelle. Ainsi, en recherchant une guidance plus élevée, nous nous élevons en tant qu’être humain et gagnons en conscience. Cette carte est donc aussi celle des guides divins, des synchronismes et des prières entendues.


L’Etoile Réinterprétée


Dans le Tarot du Royaume Caché (de Barbara Moore), l’Etoile est incarnée par un jeune Elfe attendrissant et son ami le papillon de nuit. L’enfant accentue la nature pure, innocente et naïve de cette lame et met en valeur la capacité qu’ont certaines personnes de s’émerveiller de tout. Il faut retrouver son âme d’enfant pour pouvoir débroussailler le chemin vers sa réalisation la plus pure et brillante ! Ce jeune Elfe est connecté à sa vérité intérieure et est guidé efficacement par son ange/papillon. Il ne peut pas se perdre tant que son cœur est ainsi ouvert et débordant d’optimisme. Cet enfant n’est pas encore conditionné par l’éducation et la société. Il ne suit pas une voie que l’on a tracée pour lui dans l’intérêt des puissants du monde moderne. Il ne suit pas une voie dictée par le mental et la culpabilisation. Il suit la voie de son cœur et de son être supérieur. C’est un rappel qu’il faut croire coûte que coûte, même si l’on s’est perdu un moment. Il ne faut écouter que sa vérité intérieure et non la signalétique malade du monde stéréotypé dans lequel nous vivons. L’univers nous aime et nous enverra une équipe de secours après les épreuves pour retrouver notre chemin dans la nuit épaisse. C’est une carte qui rappelle Peter Pan et sa capacité à croire. Ainsi, c’est la carte de la magie. Pour que cette dernière opère, il faut y croire !