lundi 2 avril 2018

Tirage Utile n°11: Le Plafond de Verre

Aider les gens à trouver leur étincelle et avancer vers leur réalisation est un domaine qui me passionne et m’anime particulièrement. Cependant, c’est plus facile à dire qu’à faire et de nombreuses résistances pavent le chemin de la grande majorité des gens dans cette quête noble.



Le plafond de verre est notamment une des résistances majeures qui se manifeste dans le réel et dont les causes sont profondes. C’est le seuil au-delà duquel on ne parvient pas à avancer, à percer, à jaillir, à réussir et fleurir. Souvent, on ne se rend compte que quelque chose cloche qu’au moment où l’on se heurte à ce fameux plafond. Pas de panique, j’ai créé un tirage spécial pour analyser toutes les composantes de votre plafond de verre personnel.

Voici la disposition des lames de ce tirage en 5 cartes :

Position 1 : Le Plafond de Verre

Cette carte vous donne toutes les mesures de votre plafond. Quels domaines sont concernés ? Quelle opacité a votre plafond ? Quelle dureté ? Parfois nous pouvons être surpris par cette carte car nous avons l’impression de piétiner dans la sphère professionnelle alors que le plafond de verre qui ressort englobe des domaines plus larges et personnels. C’est donc une carte très révélatrice.


Position 2 : Les Murs Moisis

Les causes du blocage vont être explorées par cette carte qui va en profondeur. Les causes peuvent être extérieures mais, bien souvent, elles viennent d’une construction intérieure, d’un conditionnement dont vous avez encore du mal à vous libérer. Le plafond de verre n’est souvent que le symptôme des murs moisis. En comprenant ce qui a permis la construction de cette cabane tordue, vous allez pouvoir mieux agir par la suite.

Position 3 : L'Édifice que vous Méritez

C’est la carte réconfortante mais aussi réaliste sur ce que vous méritez vraiment comme réussite et comme retour sur investissement. Si vous souffrez d’un plafond de verre, cette carte va souvent au-delà de ce que vous avez pu voir dans la première carte. Si vous êtes déçu par ce qu’elle révèle, peut-être serait-il intéressant de changer totalement de cadre et d’envisager de construire tout autre chose de plus nourrissant pour vous.

Position 4 : Comment Guérir les Fondations

Avant de construire de nouveaux étages, il faut impérativement rendre les bases plus saines. Cette carte va vous offrir des solutions pour guérir votre intériorité et revisiter ce qui n’a pas fonctionné par le passé.

Position 5 : Comment Péter le Plafond de Verre

C’est ici la carte de l’action résolue, celle qui va péter le blocage, vous mettre sur votre route juste avec le niveau de récompense que vous méritez vraiment. Suivez attentivement ses conseils car ils sont généralement puissants et sages ;)

Armez-vous bien de vos pelles, pioches et pistolets lasers pour retaper tout ça et vous créer un rooftop au soleil !

Avec Ombre et Amour,

Iria



jeudi 15 mars 2018

Tirage Utile n°10 : Réussir un Entretien

Que vous tentiez de décrocher une place qui vous fait rêver dans une entreprise super chouette, un job alimentaire qui vous semble nécessaire à la réalisation de vos projets persos ou à intégrer une association ou un quelconque groupe, vous pouvez être amené à devoir passer un entretien de sélection. Ce tirage est là pour vous aider à savoir exactement ce que peut vous apporter cette place qui vous fait envie, qui est vraiment la personne qui recrute ou sélectionne et surtout les conseils pour orienter votre barque au mieux de votre intérêt personnel.



Dans un monde où l’adhésion des autres et la compétition sont souvent des passages obligés pour pouvoir bouffer, il faut savoir ruser et tirer le meilleur parti de toutes les situations, même de celles qui peuvent nous faire nous sentir inconfortables. Beaucoup de personnes ont du mal avec les entretiens de sélection. J’ai fait partie de cette catégorie de gens. Puis je me suis forgé une technique avec le temps et la cartomancie m’a aidée à parfaire mon approche. Depuis que j’effectue le tirage que je vais vous partager, je n’ai plus jamais foiré un entretien ou perdu du temps avec une opportunité qui ne servirait pas mon plan personnel.

Voici la disposition des lames de ce tirage en 8 cartes :



Position 1 : Le Vrai Visage de Cette Opportunité

Vous l’avez peut-être remarqué, les personnes et organismes qui recrutent ont largement tendance à gonfler leurs offres (et pas les salaires correspondants héhé) que ce soit sur le papier ou de vive voix pendant les processus de recrutement. Combien de fois nous retrouvons-nous complètement démotivés devant la réalité du terrain quand la feuille de route théorique nous promettait monts et merveilles ? Cette carte va vous permettre de voir la vraie couleur de l’animal ! Pas de bullshit de bureaucrate. Les usines à gaz que l’on vous vend comme des opportunités rêvées seront démasquées ! Et avec le temps, vous comprendrez que les annonces sont toutes rédigées sur le même modèle. Que « challenge » veut vraiment dire « on va te demander le travail de 2 personnes et te payer comme un ouvrier clandestin ». Que « ambiance jeune et dynamique » veut vraiment dire « on laisse les stagiaires faire tout le boulot et on a un turnover de ouf ». Que « variable attractif » veut vraiment dire « salaire fixe qui fait grave pleurer ta mère». Que « peut déboucher sur un CDI selon résultats » veut vraiment dire « on va te presser le jus jusqu’à l’os et tu peux déjà prendre ton rendez-vous chez Pole Emploi ».

Position 2 : Ce que Peut m’Apporter cette Opportunité

Vous l’aurez compris, je ne m’intéresse pas qu’à l’évidence ou à ce qui est officiellement communiqué et promis. Avec cette carte, nous allons voir ce qui est caché. La vérité sous cape. Et cette vérité, elle n’est pas uniquement liée aux domaines du salaire ou de l’intérêt intellectuel que peut véhiculer le poste pour vous. Elle va bien au-delà. Cette carte va vous renseigner sur ce que cette opportunité peut vous apporter sur votre chemin de réalisation personnelle d’un point de vue global et élevé. Même le poste le plus minable, mal payé et emmerdant comme la mort peut vous placer sur la bonne route et vous amener exactement, par effet de domino, là où vous devez être pour vous réaliser.

Position 3 : Le Gugusse qui Recrute

Je conseille de tirer une carte par recruteur. Si vous rencontrez 2, 3 ou plus de personnes, tirez autant de cartes que de gens décisionnaires. Cette position est celle qui vous révèlera qui est ou qui sont individuellement les personnes rencontrées. Les recruteurs portent souvent un masque et cela peut, le jour J, vous déstabiliser grandement. Avec cette carte, vous pourrez savoir s’ils sont aussi gentils ou méchants qu’ils en ont vraiment l’air et cela vous aidera à épingler quelques warnings sur certaines personnes. C’est la carte qui révèlera si un type ayant pourtant l’air adorable est susceptible de poser les questions les plus vicieuses au dernier moment en vous regardant vous noyer dans votre nervosité avec une délectation morbide…


Position 4 : Ce que ledit Gugusse veut Entendre

Impossible de rejoindre un groupe sans susciter son adhésion. Vous savez que je vous martèle d’être vous-mêmes et que je le ferai jusqu’à mon dernier souffle. Et bien, voici l’exception ! Je vais vous encourager, cette fois et seulement cette fois sans doute, à débiter ce que l’autre veut entendre en mode charmeur de serpent. L’authenticité c’est cool mais ça ne remplit pas forcément nos assiettes. A la guerre comme à la guerre. La société n’a aucune vergogne à nous mentir et nous exploiter alors on va lui rendre la pareille s’il le faut ! Si monsieur Questions Vicieuses veut entendre que vous êtes un monomaniaque du classement par code couleur et que vous collectionnez toutes les formes de post-its depuis toujours, c’est ce que vous allez lui dire avec une conviction scandaleuse ! Cette carte sera votre antisèche pour adapter votre discours telle la vague qui bouge avec le vent…

Position 5 : Les Pièges Éventuels à Eviter

Cette carte est celle qui met en lumière les bottes secrètes de vos recruteurs. S’ils préparent un coup fumant, c’est là que ça va émerger. Vous ne vous pointerez plus jamais à un entretien la fleur au fusil. Cette carte, c’est le bazooka planqué dans votre attaché case. Elle met en lumière ce qui peut arriver de pire pour vous déstabiliser. Mais bien-sûr, maintenant vous êtes prévenu et vous saurez faire face.


Position 6 : Comment Balayer la Compétition

Vous avez postulé parmi un parterre de quelques 2000 candidatures ? Vous faites partie des 3 derniers en lice ? Petits veinards ! Ce serait quand même con de se voir refuser le pompon si proche du but, non ? Cette carte vous dira exactement quel est l’avantage concurrentiel à valoriser pour que l’on vous dise oui, à vous, pas à Truc Muche qui a 2 mois et trois jours d’expérience de plus que vous ou Machin Chouette qui connaît la cousine du grand-père du chat du recruteur.


Position 7 : Pourquoi cette Piste plus qu’une Autre ?

Vous courrez plusieurs lièvres en même temps (et vous avez raison !) ? Dans la mer d’offres et de promesses, vous avez peur de ne pas vous y retrouver et de dire oui au mauvais interlocuteur ? Pas de panique ! Cette carte vous dira si c’est le bon arrêt ou s’il faut plutôt passer votre chemin.


Position 8 : L’Issue la Plus Probable

Vous saurez d’ores et déjà, avant même d’avoir serré la paluche du recruteur, si cette opportunité peut se débloquer pour vous ou non. Parfois, quoi que vous fassiez, la porte ne voudra pas s’ouvrir et le reste du tirage vous aura déjà donné pléthore d’indices sur le « pourquoi ». En revanche, si la possibilité d’un « oui » est bien là, cette carte vous montrera si ce « oui » sera facile à décrocher et dans quel contexte.

Voici donc ma mission accomplie pour faire de vous une machine à entourloupe…Euh, à entretiens ! Utilisez ce tirage avec autant de sagesse ou de malice que vous le souhaitez. Pas besoin de me reverser un pourcentage sur vos prochains salaires, c’est cadeau !

Cartomancez comme des petits filous ! A bientôt !


Iria


Crédit image: Lenka Šimečková




jeudi 1 mars 2018

Le Mental, Notre Allié!

Combien de fois avez-vous entendu dans la communauté spirituelle que votre mental était un gros emmerdeur qui sabotait toute votre évolution ? Qu’il bloquait la vérité censée résider uniquement dans votre cœur ? Que toutes ces idées et pensées qui émergeaient de votre ciboulot étaient véritablement les ennemies de la seule énergie qui compte vraiment : l’amour. En gros, que votre mental était mauvais et que votre cœur était bon…

N’en avez-vous pas marre qu’on vous intime d’être un gros bisounours décérébré ? A qui profite le fait que nous cessions de penser pour juste émettre des cœurs roses et duveteux ?


Le 3 d’épées est pour moi une explosion du mental qui perce les inconstances du cœur. Il ressort souvent pour des bonnes nouvelles chez moi, comme des signatures de contrat ou des officialisations diverses. (Carte extraite du Druidcraft Tarot - Tarot des Druides en Français)

Une Réputation à Refaire

Il suffit de voir les interprétations habituelles de la suite des épées dans le tarot pour comprendre le malaise que notre communauté a avec le mental. Mieux vaut être une personne « coupes » qu’une personne « épées » ? Tout comme il est mal vu d’être trop intelligent. Certains sujets sont tabous. Impossible pour un surdoué de parler de douance avec un normo-pensant car dans « je suis surdoué », il entend « tu es bête ». Les bons élèves, à l’école, n’étaient pas vraiment les personnes les plus populaires. Pourquoi ?

Un Conditionnement Sociétal

Selon moi, il y a un parallèle. Un mécanisme inconscient qui encourage à être gentil, bon, ouvert et qui interdit d’être incisif, analytique et brillant. Quand l’autre n’est que dans le cœur, il pourra donner, donner, donner. Nous pourrons lui prendre et lui prendre et lui prendre. Dès qu’il commence à trop réfléchir, on risque de se bouffer des refus à tout va. Un être au mental fort est un être qui a une conscience bien plus individuelle que collective et c’est donc quelqu’un dont on obtient moins de choses, qui fait le tri, qui a de la réserve. C’est chiant quand on veut obtenir facilement quelque chose de cette fameuse personne… Et dans un système comme celui dans lequel nous vivons où la compétition est la norme, un être trop intelligent et au mental trop fort à notre goût sera vécu comme une mise à mort de notre propre intelligence puisque le patriarcat procède par élimination pour réussir et non par addition des compétences et talents.

Une Culture de la Médiocrité

Si une personne a une qualité, ce n’est généralement pas vécu comme inspirant ou boostant mais plutôt menaçant et dévalorisant. C’est ancré depuis le berceau. Les gosses trop brillants se font harceler alors que l’on acclame les cancres. C’est symptomatique d’une société dont les produits (les gens) ont une confiance morbide en eux-mêmes. Une société qui vous forme à vous sentir médiocres pour mieux vous entasser dans ce jeu de la compétition et de la sélection. Quand le message est « Il n’y en aura pas pour tout le monde », on a tout intérêt à avoir affaire à un autre qui est gentil plutôt qu’intelligent.

Fichtre ! La communauté spirituelle jouerait donc le jeu de la société ? Peut-être. Inconsciemment.

Haut le Mental !

Le mental n’est pas votre ennemi. Il est celui qui vous aide à survivre. Il place des limites saines autour de ce fameux cœur plein d’amour. Il mène votre barque avec habileté, il vous aide à faire les bons choix. Il vous connecte à votre discernement. Il vous évite les pièges. Il vous donne la force de surmonter les épreuves. Il vous permet de pondre des projets intéressants et passionnants. Il vous connecte aux autres. Oui, oui ! En vous offrant des conversations stimulantes. En n’accueillant que les personnes qui sauront vous respecter et échanger en bonne intelligence avec vous.

Le mental est le meilleur ami de notre cœur. Comme toute chose, il a un aspect ombre et un aspect lumière. A s’acharner à ne pas vouloir ni le reconnaître ni le valoriser, on le maintient dans son ombre tyrannisante et on le subit. En décidant de l’utiliser à bon escient, de le valoriser et le connecter à notre cœur, notre mental déploie tout son potentiel.



jeudi 15 février 2018

Le Pouvoir des Outils ou les Outils du Pouvoir ?

Je suis beaucoup confrontée aux mêmes questions en ce moment de la part de personnes qui souhaitent débuter avec de nouveaux outils magiques, divinatoires, tout ça, tout ça… Je tombe également beaucoup sur des discussions en lien avec les outils et je m’étonne devant les croyances limitantes complètement ancrées dans les discours, à tel point qu’elles créent des égrégores assez nazes qui limitent beaucoup de monde.


Qui a le Pouvoir ?

Les secteurs du travail avec l’invisible sont intrinsèquement associés à des peurs assez costaudes. Quasiment tout le monde a des peurs liées au fait de se lancer. Peur de mal faire. Peur des entités. Peur d’attirer des catastrophes (donc peur de sa propre non maîtrise). Et aussi Peur des outils. Les gens ont peur du oui-ja, du pendule, des tarots, etc, etc, etc… Je comprends le raisonnement. Cependant quand je vois des avertissements comme « ne vous étonnez pas d’avoir le cul qui grille en enfer si vous touchez un oui-ja » je fais quand même des yeux ronds. Je ne résiste donc pas à l’impératif de déconstruire tout ce foutoir pour rétablir une notion clé : le pouvoir personnel. Faisons un comparatif à la con. Courrez-vous à votre perte si vous utilisez un couteau? Personnellement, j’utilise des couteaux tous les jours. Principalement pour couper des légumes. Je n’ai pas des suées d’angoisse à chaque fois que je prépare un repas. Je sais comment utiliser mon couteau. Je sais que le même couteau pourrait couper et trancher dans la chair humaine. Mais ça tombe bien, je n’ai pas de tendances d’automutilation et je ne prête pas mon couteau au premier psychopathe venu. Je fais aussi attention à ne pas me trancher les doigts, je suis en contrôle. Mon couteau est-il doué d’une intelligence propre plus grande que la mienne ? Non. C’est qui le chef ? C’est moi. Ok ! Alors, c’est exactement la même chose avec tout le reste. C’est moi le chef. C’est moi qui dirige l’énergie. C’est moi qui décide. L’outil n’a que le pouvoir que je veux bien lui donner. Ne laissez aucune chose avoir de l’autorité sur vous.

Les Mythes à Déconstruire

Nous sommes nombreux à avoir testé des outils avec un échec cuisant à la clé. Ça vous rappelle des souvenirs ? Une petite séance de spiritisme à l’adolescence ? Une déconvenue avec un pendule ? Ou même des confidences de personnes proches de vous qui restent encore terrifiés (et terrifiantes) et vous mettent en garde « n’utilise jamais ceci ou cela ». Au risque de blesser nos orgueils de personnes qui croient toujours savoir ce qu’il faut faire ou ne pas faire, peut-être (sûrement !) n’avons-nous tout simplement pas su COMMENT faire. L’outil n’est pas dangereux. C’est notre amateurisme et notre méconnaissance de notre propre potentiel qui l’est. Ça peut paraître dur à accepter pour beaucoup de monde : nous sommes les créatures les plus puissantes de notre réalité. Le jour où l’on réalise cela, dans l’invisible, ça file doux. Les fameuses entités et autres invités surprises qui croupissent dans les sphères cachées de notre œil humain comptent sur ces superstitions, cette désinformation, ces mythes, sur notre peur, pour venir faire les malins.

Aucune Pratique n’est Mauvaise

La pratique ou l’outil ne sont pas mauvais ou dangereux. La personne qui dirige les opérations peut l’être. L'éventuel danger peut venir de deux catégories de personnes :
-        - Les amateurs qui ne comprennent ni ce qu’ils font ni comment fonctionne l’énergie mais qui agissent quand même (c’est souvent comme ça que l’on apprend cependant)
-        - Les personnes à la moralité déviante et malsaine
L’outil n’est pas responsable. La pratique n’est pas responsable. Nous sommes responsables. Si, malgré cette réalisation, votre peur est trop grande, rien ne sert de se forcer à franchir le pas avec un outil. Il faut y aller par étapes, à son propre rythme. Suivre sa vérité est bien plus important que d’écouter les superstitions et les modes d’emploi.

Alors, quels outils vous paralysent ? Quels mythes avez-vous entendus ? Et quelles fausses croyances allez-vous défoncer aujourd'hui en dégainant les outils qui n’obéiront qu’à votre pouvoir personnel?

Source photo: http://lady-circus.tumblr.com/



vendredi 2 février 2018

Le Pape nous Enseigne...

Le Pape nous enseigne à discerner l’autorité qui nous convient.

L’autorité est-elle synonyme de sévérité et de limites entravant notre expression personnelle ? Ou est-elle une composante rassurante de nos vies ? Percevons-nous l’autorité comme systématiquement extérieure à nous-mêmes ? Sommes-nous condamnés à nous soumettre à ceux qui s’imposent et exigent, manigancent et jouent des coudes ? Et puis c’est quoi d’abord, l’autorité ?...

Personnage controversé, tantôt sage, tantôt excessif dans la structure qu’il véhicule, le Pape nous renvoie à notre rapport à cette notion souvent en ombre. Correctement canalisée, la lame du Pape nous encourage à assumer notre autorité personnelle, à « en imposer » sans écraser. Peu importe notre âge, notre sexe, notre position sociale. Nous avons une autorité personnelle à asseoir, à assumer, à faire vivre. Difficile de trouver cet équilibre et pourtant il existe.

Vous n’avez pas à lécher les bottes d’un autre pour vous hisser péniblement dans des sphères soi-disant enviables. Vous n’avez pas à changer votre comportement ou à adapter votre jugement face à la hiérarchie. Rien de plus ridicule ou de plus téléphoné qu’un parterre d’hypocrites applaudissant tout ce qui sort de la bouche du « chef ». Ce n’est pas en vous agenouillant devant l’autorité supposée des autres que vous accéderez à votre propre pouvoir. Au contraire, c’est en étant vous-même, en osant vous démarquer, en exprimant vos opinions et en assumant votre assise et vos limites personnelles que vous comprendrez toute la sagesse du « Pape ».


Une fois votre autorité personnelle assumée et exprimée, vous vous rendez compte que l’autorité extérieure vous apparaît beaucoup plus simple à appréhender…


Carte extraite du Tarot Universel des Déesses




mardi 16 janvier 2018

La Déesse Sombre 2018...

Samhain 2017, la Déesse Sombre faisait une percée dans notre monde. Je vous invitais, à l’époque, à l’accueillir, à lui ouvrir grand la porte de notre réalité. Dans ces préparatifs, en octobre, je sentais sa présence de façon violente. Les énergies patriarcales n’aimaient pas du tout ce qui se tramait. Mais pas de quoi faire reculer la Déesse. Elle allait investir ce territoire, son territoire, par la force s’il le fallait. Les messages fusaient. Des situations de conflit se matérialisaient dans la réalité. La Déesse Sombre semblait utiliser ma tête comme un bélier contre une porte blindée. J’ai cru qu’elle allait me bousiller dans le processus. Même si je bossais pour elle. J’ai été sacrément testée. Mais le 31 octobre au soir, j’étais là, déterminée et j’avais ma feuille de route. Tout était clair. Au moment de la rejoindre, évidemment, il n’y avait déjà plus de porte. La seule porte que j’ai eu à lui ouvrir cette nuit-là, c’était la mienne, chose que j’ai faite en lui offrant un point d’entrée directement sur moi, devenant sans équivoque sa prêtresse.



Prêtresse de la Déesse Sombre

Intégrer la Déesse Sombre n’est pas exactement ce que l’on pourrait s’imaginer comme une promenade de santé. Cependant, une fois que le truc se cristallise, les choses intéressantes commencent vraiment.

Elle me parle beaucoup. Elle me parlait avant. Mais maintenant, sa voix est plus claire, plus proche, dans tous les sens du terme. Elle parle des femmes. De l’intuition. De la manifestation. Et d’un temps et d’un lieu différents. De mémoires qui se réactivent…

Le Vrai Pouvoir Féminin

Autrefois, incarner le féminin était bien différent. Certaines d’entre nous doivent le sentir profondément en elles. Cette mémoire. Cette impression que l’on nous a volé notre essence même. La Déesse Sombre nous invite cependant à nous reconnecter à cette fameuse essence qui est en nous, hommes comme femmes. L’essence du féminin divin. Ce pouvoir qui était le nôtre et que l’on est invités à se réapproprier, ce n’est pas une douceur mièvre que l’on suinterait tout en se vautrant dans des stéréotypes qui ne servent plus personne. Ce pouvoir, c’est celui qui nous permettait de faire le pont entre l’esprit et le réel. Personne n’aurait osé ne serait-ce que penser un truc de travers face à un être en pleine possession de sa féminité dans ces temps lointains. Quand la femme était capable de décider de votre sort rien qu’en le pensant très fort… Quand elle n’avait qu’à vous regarder pour savoir ce que vous cachiez. Quand elle n’avait qu’à penser à vous pour vous voir et agir sur votre réalité. Les sorcières sauront de quoi je parle. Elles se reconnectent à ce pouvoir depuis longtemps. Et c’est pour cela qu’on les a ostracisées. Les dernières résistantes. C’est pour cela que l’on a bâti un monde tout en tangibilité où l’invisible est ridiculisé. Pourquoi, à votre avis ? Parce que l’invisible est son territoire. Il est le pouvoir qui lui donne la capacité de faire vivre ou de faire mourir. Pour la faire taire et lui retirer sa toute puissance, on a tué l’invisible. Beaucoup de sceptiques sortent de leur torpeur en ce moment. L’invisible n’est plus si effrayant. C’est la Déesse Sombre qui se réinstalle peu à peu.

Nous Sommes ELLE.

Les choses étaient bien différentes dans cet autre monde. Quand elle savait qui elle était et de quoi elle était capable. Quand elle utilisait pleinement son potentiel. Elle était inviolable. Quand elle était connectée à ses propres mystères, avant que les mythes du monde entier ne soient tous réécrits pour laisser un goût étrange de patriarcat même dans des panthéons où les polarités étaient bien plus équilibrées… Quand elle était une prêtresse incarnée de la Déesse Sombre sans avoir besoin de s’initier douloureusement. Juste en étant.

C’est Fini. Et Tout Commence…


Ce vol de notre monde touche à sa fin. Ils ne nous feront plus taire. Notre pouvoir est de retour. La Déesse Sombre nous le restitue. Nous sommes ses enfants. Nous sommes son essence. A travers nous, elle voit tout et tout le monde. Et elle ne laissera plus rien passer…

Crédit Image: Flora Borsi



jeudi 11 janvier 2018

L’Etoile nous Enseigne...

L’Etoile nous enseigne que le don véritable est la forme d’amour la plus aboutie, la plus puissante et la plus nourrissante.

Nous vivons dans une société de course à l’amour. Nous cherchons la validation, l’approbation, la guérison dans ces gestes, ces regards, ces présences extérieures. Nous essayons de combler quelque chose. Un vide laissé par les manquements des autres. Une insécurité affective intrinsèque héritée depuis le ventre maternel. Maman, Papa et tous les autres. Personne n’a su combler cette avidité d’amour. Tous nous ont déçus, nous ont bousculés, nous ont rendu assoiffés, arides,… « De l’eau, vite, vite ! Remplis-moi de ton amour, de ton attention ! Arrose-moi, répare-moi ! » Tel est le cri de notre cœur. Un cri depuis le gouffre le plus profond et sombre du monde. Et nous crions à l’unisson, armée de gouffres que nous sommes, irrémédiablement condamnés à dessécher les uns sur les autres, incapables de combler, de remplir ou même colmater. Comment le pourrions-nous quand nous sommes, nous-même, dans le besoin le plus urgent, l’incapacité la plus sordide de nous combler nous-même.

Oui, nous aimons. Ou nous pensons aimer. Nous nous faisons une idée de ce qu’est l’amour. Nous le fantasmons parfois. Et nous comprenons son pouvoir magique guérisseur. Cependant, le laissons-nous nous traverser et jaillir ? Essayons-nous d’être les sources d’amour et de guérison que nous sommes censés être naturellement ?

Lorsqu’un petit être naît de nous, nous redécouvrons souvent ce que nous pensions pourtant connaître. Le jaillissement. Gratuit. Total et sans condition. Nous aimons vraiment. Nous n’attendons rien. Nous sommes dans le don. Le don véritable. Et cet amour sans borne qui vient et sort de nous est paradoxalement ce qui nous nourrit le plus. C’est ce que nous cherchions depuis le début. Et c’était là, en nous. Attendant le déclencheur. Cette promesse de source miraculeuse qui nous a fait parcourir le monde n’était qu’une prise de rendez-vous avec notre propre cœur.


Carte extraite du Silver Era Tarot